WWF – RI0+20: Total ne peut pas célébrer la responsabilité à Rio en la bafouant à Virunga

RI0 + 20  
Total ne peut pas célébrer la responsabilité à
Rio en la bafouant à Virunga et ailleurs

Credits: © M LEERS

Paris / Rio de Janeiro, lundi 18 juin – Alors que Christophe de Margerie, Président directeur général du groupe Total prend aujourd’hui la parole devant l’UN Global Compact dans le cadre de la conférence RIO +20, le WWF interpelle en simultané les salariés de l’entreprise afin de les alerter sur la politique du groupe en République Démocratique du Congo.

La politique menée par l’entreprise Total bafoue les principes du Global Compact
Dans le cadre de la conférence « RIO +20 Corporate Sustainability Forum » organisée par le Global Compact, Total par la voix de son Pdg Christophe de Margerie prendra la parole pour présenter leur politique mise en place sur le continent africain. Leur participation à cette conférence est l’occasion pour le WWF d’interpeller le groupe sur ses contradictions.

En effet, on ne peut pas d’un côté adhérer au Global Compact et ainsi prendre l’engagement de respecter ses principes 7, 8 et 9 sur la responsabilité environnementale et de l’autre, refuser de s’engager publiquement à ne jamais pénétrer dans aucun site du patrimoine de l’UNESCO – autre entité des Nations Unies.

Le WWF demande au groupe pétrolier d’agir à hauteur de ses engagements
C’est dans cette recherche de cohérence entre les actes et les paroles qu’Isabelle Autissier, Présidente du WWF France, a interpellé le groupe Total lors de sa dernière Assemblée Générale des actionnaires le 11 mai 2012 à Paris. Christophe de Margerie avait alors répondu qu’il donnerait une réponse circonstanciée à cette interrogation concernant la politique de l’entreprise à l’égard des sites de l’UNESCO.

Plus d’un mois après, et alors que les rapports alarmants sur l’état de la planète s’accumulent, il serait sans doute temps de répondre aux interrogations du WWF : l’entreprise Total va-t-elle s’engager publiquement à ne jamais pénétrer aucun site de l’UNESCO dans le but d’exploiter des ressources en hydrocarbure? La conférence de RIO +20 semble opportune pour annoncer aux opinons publiques mondiales cette bonne nouvelle. Selon Jean-Baptiste Roelens, chargé de programme forêts tropicales et climat au WWF France « en s’engageant publiquement à respecter les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO comme le Parc des Virunga, Total montrera que ses engagements pris dans le cadre de l’UN Global Compact ne sont pas que de l’incantation ».

“Le soulèvement des gorilles” à Paris, une mobilisation retransmise en direct à Rio
Dans le sillage de la campagne SOS VIRUNGA, le WWF France souhaite s’adresser aux salariés du groupe Total grâce au « soulèvement des gorilles ». Initié sur le réseau social Facebook via l’application « L’appel des gorilles », cette mobilisation va prendre la forme d’une flashmob rythmée au pied de la tour Total, dans le quartier de la Défense.

A l’occasion de la conférence Rio +20, les images de cette mobilisation seront relayées au Brésil par les équipes internationales du WWF présentes à la conférence de l’UN Global Compact à laquelle participe le groupe pétrolier. En effet, cette réunion devrait être pour Total l’occasion de prendre des engagements de taille en faveur de l’environnement

Pour plus d’informations :

• Twitter : #SOSVirunga
•  http://www.protegelaforet.com/virunga

Source: WWF FR